Bandeau Place aux jeunes !
© Mary Pieto pour Continuez toujours tout droit / Olivier Dumay pour L’Homme qui pensait en savoir trop / Guillaume Ison - Ville de Bagnolet pour Les Beaux Draps

Place aux jeunes !

Collectif Sirènes & Cie BANG!, Voloz Collective, Cie La Tâche/Maly Chhum

Parce que nous sommes convaincus que ces jeunes artistes renouvellent les codes du Geste, ce festival ne peut qu’être leur terrain de jeu !

Dès 10h, petit-déjeuner – débat
Avec les jeunes compagnies de mime et de Geste, pour échanger ensemble : Mime d’aujourd’hui et de demain, quelles attentes, quelles aventures, quel avenir ?

Et de 17h à 21h
CONTINUEZ TOUJOURS TOUT DROIT – Collectif Sirènes & Cie BANG !

Deux êtres venu·e·s d’ailleurs atterrissent sur scène pour intégrer la société humaine. Avant ​de rejoindre le public​, iI leur faudra cependant suivre les conseils de Barbara, une Intelligence Artificielle en charge de leur processus d’intégration. Les deux êtres​,​ nouvelles à ce monde​,​ tordent​​ par un humour involontaire​ les injonctions de cette « amie qui leur veut du bien », véritable amalgame ​de toutes ces informations contradictoires ​​si bien intégrées qu’on ne les questionne plus. ​

​Un trio décalé à l’esthétique pop​/​rétrofuturiste, qui questionne la relation entre langage(s) et autorité(s).

L’HOMME QUI PENSAIT EN SAVOIR TROP – Voloz Collective

Novembre 1963, New York City . Alors que depuis des années Roger Clément suit une routine millimétrée, un léger retard le sauve d’une explosion qui coûte la vie de son amie proche. Jetant son monde ordonné dans le chaos, Roger se met à la poursuite des assassins présumés avec pour seul indice une mallette contenant l’adresse d’une rue parisienne. Entremêlant Théâtre physique et musique live, Voloz Collective ressert les liens entre le cinéma et le spectacle vivant.

LES BEAUX DRAPS – Cie La Tache/Maly Chhum

Prohöck Niak découvre son corps vivant et changeant au fil des saisons. Coupable, victime et témoin de sa vie intérieure mouvementée, les émotions provoquées prennent le pas sur son corps qui se métamorphose à vue. Tour à tour femme sans bras, naine, petit animal, apsara, yokaï ou créature surnaturelle, elle laisse l’étrangeté et le merveilleux s’emparer du plateau pour évoquer ses bouleversements corporels qui donnent à voir son intimité physique, à la fois singulière et universelle.

De métamorphose en métamorphose, elle se découvrira elle-même grandie.

Distribution / Technique

CONTINUEZ TOUJOURS TOUT DROIT

Créatrices – interprètes Marie Roth & Elise Roy
Regard extérieur gestuelle Claude Bokhobza
Création lumière & régie Jérémie Gaston Raoul
Costumes Irène Bernaud
Scénographie Zoé Mary Pieto
Adaptation LSF Igor Casas
Personnage de l’I.A. en LSF Laurène Loctin
Partition vocale des interprètes Bastien Nouri
Musique Post Burn-out Lucci
Partition vocale des deux comédiennes Bastien Nouri
Vidéo Marie Bertrand (images), Jeanne Le Guillerm (maquillage, dessins), Faustin Navailles (Montage)
Stagiaires Jade Porte (Mise en scène) & Violette Roget (costumes, accessoires)

L’HOMME QUI PENSAIT EN SAVOIR TROP

Écriture Olivia Zerphy, Paul Lofferon, Sam Rayner et Emily Wheatman
Conception et mise en scène Olivia Zerphy, Paul Lofferon, Sam Rayner et Emily Wheatman
Création lumière Jo Underwood
Création musicale Frederick Waxman
Interprètes Olivia Zerphy, Paul Lofferon, Sam Rayner et Emily Wheatman
Doublures : Lucy Butler, Yann Boyenval

LES BEAUX DRAPS

Écriture et jeu Maly Chhum
Regards extérieurs Sky de Sela, Simon Carrot

Productions / Partenaires

CONTINUEZ TOUJOURS TOUT DROIT
Création du collectif Sirènes en collaboration avec BANG!

Coproduction
Groupe Geste(s), les Bords de Scènes – Grand-Orly Seine Bièvre, et L’IVT – International Visual Theatre

Soutiens
Théâtre Public de Montreuil – CDN, Théâtre de Châtillon-Clamart, Le Nouveau Relax Chaumont, Théâtre du Rempart – Semur en Auxois, Théâtre des Roches – Montreuil, Théâtre de la Girandole, le Théâtre du Samovar, Théâtre de l’Échangeur, la Ménagerie de Verre dans le cadre du Studio lab, le CN D Pantin, la Filière-CFPTS, la Maison du Parc départemental Jean-Moulin Les Guilands

L’HOMME QUI PENSAIT EN SAVOIR TROP
Accueils en résidence
The Sable Project – Stockbridge, (VT) USA, La Factorie Maison de Poésie – Val de Reuil, Normandie, Greenwich Theatre – Londres

Soutiens
Greenwich Theatre, Les Enfants Terribles, Pleasance Futures

LES BEAUX DRAPS
Coproductions

Groupe Geste(s) ; Théâtre des Bergeries (93)

Soutiens et aides résidences
La Cascade (07) ; Espace Périphérique (La Villette – Ville de Paris) ; Ville de Bagnolet (93) ; Le théâtre Samovar (93) ; CorpusFabrique de Ville Evrard (93) ; Le Lieu (78)

Internet et Réseaux sociaux

CONTINUEZ TOUJOURS TOUT DROIT








L’HOMME QUI PENSAIT EN SAVOIR TROP




LES BEAUX DRAPS